Voyage

Sigiriya au Sri Lanka

Pin
Send
Share
Send


Le site contient des images de Sigiriya - photos, descriptions et astuces de voyage. La liste est basée sur des guides populaires et est présentée par type, nom et classement. Vous trouverez ici les réponses aux questions suivantes: que voir à Sigiriya, où aller et où se trouvent des lieux populaires et intéressants à Sigiriya.

Palais Kasapa à Sigiriya

Sigiriya est l'un des paysages uniques du Sri Lanka. L'imposant rocher solitaire s'élève fièrement au-dessus de la plaine environnante. Dans l'Antiquité, la vie bouillonnait au sommet de la falaise - il existait déjà des abris de moines avant notre ère et, plus tard, sous le règne du roi Kasapa (477-495), Sigiriya devint une ville complexe, devenant une forteresse imprenable. Fondamentalement, les vestiges de bâtiments sur la falaise, y compris les défenses, les palais et les jardins, remontent au règne de Kasapa.

Tout ce qui a été construit à cette époque, même en ruine, surprend avec ingéniosité et grâce. Les réservoirs d’eau fonctionnels recueillent toujours de l’eau, les incroyables et rares jardins de plans gardent les vestiges du luxe. Sans exception, tout le monde est frappé par le célèbre mur de miroir fabriqué dans un matériau spécial et recouvert d'anciens vers. Et l'ancien temple sur le rocher possède une collection précieuse de fresques inhabituelles au contenu plutôt frivole.

La grandeur du complexe de palais de Kasapa laisse encore une impression incroyable, et il est à juste titre inclus dans la liste des sites historiques rares et particulièrement précieux du Sri Lanka.

Pépinière d'éléphants Pinnawel

Le refuge pour éléphants Pinnawela a été ouvert en 1975 sur la rivière Maha Oia. L'objectif principal poursuivi par les créateurs du parc était de sauver les éléphants orphelins, qui devaient inévitablement mourir s'ils restaient dans la nature. Grâce au travail fructueux des employés du refuge, plus de quatre-vingts éléphants vivent aujourd’hui, dont beaucoup sont les enfants des tout premiers éléphants abrités par la pépinière.

Le refuge de Pinnawel contient le plus grand nombre d’éléphants en captivité. À bien des égards, cela a été rendu possible grâce à l’attention accrue des touristes: tout l’argent de la vente des billets d’entrée sert à l’entretien des éléphants: après tout, chaque adulte consomme 72 kilogrammes d’herbe par jour, ainsi que 2 kilogrammes de riz et de son.

Et quelles vues de Sigiriya avez-vous aimé? A côté de la zone photo, il y a des icônes en cliquant sur lesquelles vous pouvez évaluer tel ou tel endroit.

Sigiriya Mountain Plateau

Sigiriya est un célèbre plateau montagneux du centre du Sri Lanka sur lequel se trouvent les ruines d’une ancienne forteresse du même nom et les vestiges d’un monastère bouddhiste dans une grotte. Sigiriya est une attraction touristique populaire de l'île, et l'Organisation de l'UNESCO l'a reconnue comme site du patrimoine culturel mondial.

Le mot "sigiriya" en traduction signifie "roche de lion". Ce plateau s'élève à près de deux cents mètres du sol. La première fortification date de la fin du Ve siècle: le roi Kasapa ordonna la construction d'une forteresse imprenable sur la montagne, qui devint bientôt la résidence royale. Dans l’antiquité, c’était un endroit d’une beauté exceptionnelle. Des jardins pittoresques ont été construits autour de Sigiriya et des fontaines ont été construites, considérées comme l’un des premiers au monde. Au sommet du plateau se trouvait la célèbre Porte du Lion, qui n'a survécu que partiellement aujourd'hui.

Aujourd'hui, Sigiriya est un monument historique. Outre la porte du lion qui subsiste, au sommet du plateau, les vestiges d'une ancienne forteresse et du palais royal, ainsi que les ruines d'un monastère troglodyte, ont été préservés. Sur le rocher, vous pouvez encore voir de vieilles fresques et des poèmes gravés dans la pierre. En outre, du haut du plateau offre une vue magnifique sur les environs, qui attire également de nombreux touristes.

En mode photo, vous ne pouvez voir les sites de Sigiriya que par des photos.

Galerie Sigiriya Fresco

La Sigiriya Fresco Gallery est un lieu étonnant situé dans un rocher, sur les murs duquel sont peintes environ 500 anciennes fresques.

Les fresques, qui mesurent 140 mètres de long et 40 mètres de haut, sont des images de danseuses nues - l’un des motifs préférés de la peinture murale Sigiri. À côté des images sur les murs, vous pouvez lire de nombreux poèmes glorifiant la beauté féminine.

Il y a une hypothèse qu'ils représentent la déesse Tara - la mère de tous les bouddhas. De plus, Tara a une apparence et une nationalité différentes sur toutes les fresques.

Le chemin de la galerie est une aventure. Pour y entrer, il faut monter l'escalier en colimaçon et les ponts de câbles suspendus au-dessus de l'abîme.

Les attractions les plus populaires de Sigiriya avec des descriptions et des photographies pour tous les goûts. Choisissez les meilleurs endroits pour visiter les lieux célèbres de Sigiriya sur notre site web.

Informations touristiques sur Sigiriya

Sigiriya (Sigiriya) Est une destination touristique populaire dans la province centrale du Sri Lanka dans le Triangle culturel (voir Sigiriya sur une carte du Sri Lanka). Vous pourriez même dire qu'il s'agit du monument le plus célèbre du pays et d'une carte de visite de l'île.

Sigiriya n'est pas une station ou une ville au sens traditionnel du terme. En fait, il s’agit d’une falaise qui occupe une position centrale sur laquelle et autour de laquelle l’ancienne ville de Sigiriya a été formée. Il s'agit de cette attraction dont nous parlons quand ils parlent de Sigiriya. En 1982, cet endroit a été légitimement inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

La ville antique de Sigiriya a été formée au Vème siècle. AD par les efforts du roi Kasapa I (Kasyapa I, règles 473-495). Sur un rocher de 200 mètres de haut, il construisit une forteresse et transféra la capitale d'Anuradhapura. Le rocher aimait beaucoup le roi, car sa forme naturelle rendait le plateau presque imprenable. Et il avait quelque chose à craindre. Selon la légende, Kasapa de son enfance a soif de pouvoir et de richesse, et pour cela, il a trahi son jeune frère et a même tué son père. Le frère cadet, voulant venger son père, a rassemblé et préparé une armée pour détruire le frère traître plus âgé.

Pendant ce temps, sur le plateau, le roi construisit son palais, des jardins furent aménagés dans lesquels presque les premières fontaines du monde furent battues. L'entrée de la montagne a été faite sous la forme d'un énorme lion, et donc l'endroit s'appelait Sigiriya, ce qui signifie littéralement «la montagne du lion». En dépit de cette protection, le roi Kasapa est vaincu et la capitale déménage à nouveau à Anuradhapura. Plus tard, la ville a été utilisée comme monastère bouddhiste jusqu'au XIVe siècle, puis abandonnée pendant de nombreux siècles. Cet endroit n’a été connu du grand public qu’en 1907, quand un chercheur britannique l’a décrit dans ses essais.

Comment explorer Sigiriya

Aujourd'hui, Sigiriya est l'un des endroits les plus spectaculaires et les plus passionnants du Sri Lanka et toute visite touristique dans le pays comprend sans aucun doute une visite de la ville antique. L’endroit en vaut vraiment la peine, même si l’entrée est déraisonnablement chère - 30 $. Ce prix comprend les environs, l'escalade d'un rocher et la visite du musée. La billetterie est située à 100 mètres de l'entrée ouest (principale) de l'autre côté de la route. Le contrôle d'entrée est effectué deux fois sur les pièces justificatives du ticket. Il n'y a pas d'exigences particulières de vêtements lors de la visite de Sigiriya.

Grimper sur un rocher ne doit pas être qualifié de très difficile et difficile, même s'il faudra franchir 750 marches (ce qui représente environ 60 étages). La route de conduite pour l'inspection est strictement définie, il est donc impossible de s'y perdre, il vous suffit d'aller où tout le monde va. Les marches et les garde-corps sont présents tout au long de l'ascension, ce qui permet à presque tout le monde de monter. La seule chose à faire est qu’elles ne sont pas très larges et qu’à certains endroits, le mouvement est donc à sens unique. Avant de grimper, veillez à emporter avec vous suffisamment d’eau potable, ils ne le vendent pas ici.

Vers le milieu de la montée, vous verrez un mur avec des fragments de fresques conservés représentant des femmes à moitié nues (un lieu très prisé des visiteurs), un mur «en miroir» (il n’ya aujourd’hui aucun effet de miroir). Après cela, vous serez conduits sur le site où se trouvent les célèbres pattes de lion, à travers lesquelles il y a une montée au sommet. La montée y est très raide et prend du temps, de nombreux touristes s'y accumulent souvent et des «embouteillages» se forment. La dernière étape du parcours comprend le sommet plat de la montagne, où se trouvaient les chambres royales. C’est peut-être l’endroit le plus intéressant de Sigiriya. La descente du sommet suit les mêmes marches que la montée et, après la patte du lion, elle suit un chemin différent.

Après la descente, vous devez absolument inspecter le territoire adjacent au rocher. Il contient des objets intéressants. Par exemple, le rocher Cobra, sous lequel on peut encore voir des éléments d’anciennes fresques, ou le palais royal d’été, de nombreuses piscines, qui faisaient partie des célèbres jardins, etc. Tout cela est situé derrière l’entrée principale, par lequel passe le passage pour ceux qui souhaitent voir ce «huitième siècle». merveille du monde " Il est situé du côté ouest (voir l’entrée principale sur la carte) et n’était auparavant destiné qu’à la famille royale. En face de cette entrée, il y a un parking en face de la rue, un bureau de vente de billets, des toilettes, et si vous vous en éloignez un peu plus loin, vous verrez à gauche un bâtiment de musée où vous pourrez découvrir l'histoire de cet endroit, des fouilles, des restaurations, etc. Les objets exposés sont principalement des documents et des photographies. L'entrée au musée est incluse dans le billet d'entrée, il est interdit de photographier à l'intérieur.

En général, le temps de visiter le rocher et le musée prend environ 2 heures et environ une heure pour se promener dans les environs. Il n’est pas nécessaire de céder aux offres des guides locaux: leurs services coûtent environ 10 dollars, cependant, ils n’ont pas beaucoup de sens, et vous ne vous perdrez pas, il y a des panneaux et des gardes de sécurité partout qui vous indiqueront la direction à prendre. Parfois, des guides locaux trichent et disent que vous devez utiliser les services d'un guide pour visiter le complexe moyennant des frais supplémentaires, mais il s'agit d'un canular.

En ce qui concerne le territoire adjacent au complexe de Sigiriya, il n’ya pratiquement aucune infrastructure touristique, à l’exception de quelques hôtels dans le district. Oui, il n’ya rien à voir ou à faire autre que de visiter le rocher ou ses environs immédiats. Mais, s'il est nécessaire de passer la nuit, cela peut facilement être fait dans l'un des hôtels pour un prix relativement modique.

Comment se rendre à Sigiriya

Le plus souvent, les touristes visitent Sigiriya dans le cadre d'une visite de groupe. Ces excursions sont vendues dans toutes les destinations touristiques du Sri Lanka. Vous ne devriez pas acheter un tour uniquement avec une visite à Sigiriya, mais il est préférable de faire un tour avec une visite à plusieurs endroits à la fois, par exemple Dambulla, Sigiriya, Polonnaruwa, etc.

Si vous voyagez seul dans le pays et souhaitez visiter Sigiriya, il est très pratique de séjourner dans un hôtel situé près de Sigiriya ou dans un hôtel à Dambulla. De Dambulla à la falaise peut être atteint en bus, si vous n'avez pas votre propre moyen de transport.

Mais même en transports en commun, s'y rendre n'est pas difficile. Les bus pour Sigiriya vont au moins de Colombo, Dambulla et Kurunegaly. Ils sont peu coûteux et vont assez souvent. Par exemple, les bus relient Dambulla environ toutes les 30 minutes et coûtent 30 roupies (voir monnaie sri-lankaise, taux de change).

Pour arriver à Sigiriya de Kandy, vous devrez d'abord vous rendre à Dambulla ou à Polonnaruwa, puis prendre le bus qui passe par Sigiriya. N'oubliez pas qu'il n'y a pratiquement pas d'autobus avec le dernier bus à Sigiriya, il s'agit principalement d'autobus de passage. Vous ne devez pas vous attendre à prendre un bus de Kandy à Sigiriya en une journée (même si, en théorie, c’est possible, vous n’avez tout simplement pas le temps de voir quoi que ce soit).

Sigiriya - rocher et palais du même nom

Au milieu des plaines de la région de Matale se dresse le rocher Sigiriya, dont le nom se traduit par "Montagne du Lion". Attirant l’attention de loin, il est situé sur le site d’un puissant volcan qui a cessé d’éclater il ya des millions d’années. La lave chaude a gelé et a formé un plateau rocheux sur lequel un monastère bouddhiste a été fondé à la préhistoire.

Selon une légende, au Ve siècle, le Sri Lanka était dirigé par Dhatusen, muré vivant par l'un de ses fils, qui s'était arbitrairement pris le pouvoir à la suite d'un coup d'État. Son demi-frère, avide de vengeance, rassembla des troupes pour venger son père, et un traître effrayé décida de construire sa résidence tout en haut de la montagne. Dans peu de temps une forteresse imprenable est apparue, qui allait devenir la nouvelle capitale de l'état.

Plus de deux mille marches conduisaient au palais, protégé par de fortes murailles et situé sur une colline. Il y a plusieurs siècles, chaque invité était accueilli par des sentinelles cachées dans de petites niches creusées dans la montagne. Si quelqu'un s'endormait au poste, il tomberait certainement. Des blocs de pierre se dressaient sur les accessoires et, en cas d'attaque inattendue, ils pourraient facilement être lancés sur l'ennemi.

Résidence royale de luxe

Des chenaux profonds ont été creusés le long du plateau, qui ont ensuite été remplis d'eau et ont servi d'obstacle aux ennemis. Au pied même des magnifiques jardins apparurent des fontaines luxueuses, fonctionnant maintenant.

Un lion géant a été sculpté dans le rocher, symbolisant le pouvoir et la force du nouveau dirigeant, craignant la vengeance. Pour se lever, il fallait d'abord gravir les marches de pierre situées entre les pattes de la bête, puis entrer dans sa gueule ouverte. Au-dessus de la tête du prédateur, le rocher Sigiriya, dont l'altitude est de 370 mètres au-dessus du niveau de la mer, a été peint avec des images du monarque. Ce n'est pas un hasard si le nouveau souverain a choisi le roi de la bête comme symbole de son pouvoir: il pensait que la vue de cet animal inspirait une peur folle à tous les ennemis. Le monarque se cachant de la persécution lui-même n'a pas monté les escaliers, car un ascenseur spécial a été construit pour lui.

À présent, du dernier bastion situé à l’entrée de la résidence, il n’y avait que de gigantesques pattes de lion sur trois dimensions humaines, qui témoignaient de la grandeur d’une vaste structure. Au lieu d’un magnifique palais, les touristes verront une grande terrasse. Pour la commodité des visiteurs, un escalier en pierre étroit a été détruit et un large escalier en acier menant à l'étage supérieur a été construit. Son design est si solide et fiable qu’il peut supporter le poids de plusieurs centaines de touristes en même temps.

Site archéologique

Après le renversement du roi Sigiriya (Sri Lanka) se transforme à nouveau en un monastère bouddhiste. Au XVIIe siècle, cette région devient le royaume de Kandy et, après le règne des monarques, le rocher est à nouveau abandonné et caché pendant de nombreuses années à l'abri des regards indiscrets dans la jungle dense. Le monde entier n'a appris l'existence de la ville détruite qu'à la fin du XIXe siècle, lorsque des archéologues anglais sont venus et ont découvert de mystérieux artefacts. La citadelle a été redécouverte, mais les scientifiques n'avaient pas de solution à de nombreuses énigmes. Autour de la falaise, les chercheurs ont retrouvé les traces d'une civilisation très développée: éclats de vaisselle, bijoux, vases à pièces.

Pas un palais, mais une salle de méditation?

Certains historiens ne sont pas d’accord pour dire que le souverain du Sri Lanka a érigé cette forteresse et a qualifié la citadelle d’ancien complexe fondé bien avant la naissance du monarque. Ils considèrent Sigiriya non pas comme la résidence du roi, mais comme une salle de méditation entourée de jardins et d'étangs qui crée l'atmosphère appropriée dans un temple bouddhiste.

Forteresse de ville

La mystérieuse Sigiriya (Sri Lanka) qui s’élevait dans la plaine était une forteresse imprenable, qui rappelait davantage une ville entière. C’était un vaste complexe avec un tracé complexe: le palais royal au sommet, des bâtiments au pied de la falaise et de magnifiques jardins.

La résidence occupait une superficie d'environ 1,5 hectare et comprenait à la fois des bâtiments tout en haut et des piscines situées à différents niveaux et descendant vers le sud de la falaise. Le palais majestueux et les jardins de Sigiriya, harmonieusement inscrits dans le paysage de la forteresse à différents niveaux, ont suscité l'admiration.

Système de drainage complexe

Environ 95 bassins et étangs se trouvaient sur le territoire de la ville. L'eau sous pression par un pipeline créé par d'anciens ingénieurs-artisans était distribuée dans les jardins et était acheminée vers la montagne à l'aide de dispositifs spéciaux.

Les touristes pourront désormais voir les anciens chars qui capturent l’humidité, source de vie, qui ont survécu jusqu’à présent. Même pendant la saison la plus humide, ils ne sont pas trop remplis en eau, ce qui est une excellente preuve que le système d'irrigation n'a pas perdu sa fonctionnalité à ce jour. On ne peut qu'admirer le talent des anciens constructeurs qui ont créé l'ensemble du système de drainage, qui fonctionne maintenant.

Ce sont les canaux d'irrigation qui rappellent la structure complexe de la résidence royale, qui ressemblait à un bâtiment monumental, et son architecture unique. L'ancien château, construit par le roi autoproclamé, n'a pas été conservé et seules les fondations des salles du trône et de nombreuses salles ont atteint les descendants, mais même par leurs contours, on peut comprendre à quel point le complexe du palais de Sigiriya (Sri Lanka) est magnifique.

Peintures murales avec des images de charme

La magnifique résidence royale était considérée comme un lieu de plaisirs charnels, et ses habitants s’amusaient, s’amusaient et savouraient la vie. De nombreuses peintures murales représentant des concubines à moitié nues dansantes du souverain, décorées avec des bijoux, sont en faveur de cette version. Certes, certains chercheurs affirment qu’elles ne sont pas des filles du harem, mais des déesses qui accueillent le nouveau roi et jettent des fleurs du ciel sur la terre.

Des peintures murales sur le plateau de Sigiriya ont été découvertes dans une grotte d'une hauteur de plus de 140 mètres et d'une hauteur de plus de 140 mètres. On pense qu'il s'agit de l'une des plus grandes galeries d'art au monde. Sur les 500 images, seules une vingtaine nous sont parvenues en bon état. Le fait est qu'après la mort du souverain, des moines bouddhistes sont apparus dans la forteresse, qui a fondé un monastère dans la résidence. En voyant les filles nues, elles ont effacé toutes les images qu’elles pouvaient atteindre.

Parmi les fresques restantes, on peut apprécier le talent et le talent d’artistes inconnus, en soulignant la haute poitrine et le maigre camp de beautés. Les touristes sont surpris de voir à quel point les peintures rupestres ont été bien préservées pendant mille cinq cent ans. Malgré leur âge vénérable, les peintures ne perdent pas leurs couleurs vives grâce à la composition spéciale.

Parc paysager antique

Bien entendu, les fantastiques jardins du palais, considérés comme les meilleurs du monde, méritent une mention spéciale. Sigiriya (Sri Lanka) est un coin unique, exemple peu connu d’un parc paysager ancien. La zone paysagée était divisée en trois parties distinctes. Des jardins d'eau et de pierre, ainsi que des jardins en terrasse s'étendant jusqu'à l'horizon apparaissaient sous les yeux des habitants.

Jardin d'eau

La forteresse de Sigiriya, dont l'histoire remonte à des milliers d'années, était célèbre pour son jardin d'eau inhabituel, composé de trois parties distinctes. La première section était une immense île entourée d'eau, reliée à la résidence royale par des routes.

Le second est un "jardin de fontaine" sur deux étages. Les marbres en marbre se trouvaient au niveau inférieur, dans lesquels l’eau s’écoulait à travers les ruisseaux creusés à partir d’une structure hydraulique qui fonctionne parfaitement même aujourd’hui par temps de pluie. Et au dernier étage, il y avait une plate-forme d'observation pour voir de belles fontaines.

La troisième section était située avant tout. Sur un vaste territoire avec des couloirs-labyrinthes se trouvait un bassin profond et une terrasse, érigés à la base même de la structure, qui consistait en blocs de pierre. En regardant la dernière partie des jardins luxuriants, l’impression de l’unité entre les structures en eau et en pierre, liées entre elles sur le plan architectural, a été créée. Il y avait aussi un pavillon de natation.

Récemment, les archéologues ont découvert un jardin aquatique miniature, qui se différenciait de tous les autres par son système extrêmement complexe de structures et de canaux d’eau.

Salle des miroirs

L'imagination frappe une salle de miroir, située à côté des chambres du monarque. Les murs étaient recouverts d'une fine couche de porcelaine et chaque jour, les serviteurs les polissaient avec soin. Lorsque le monarque traversa une pièce spacieuse, il vit son reflet. Les visiteurs laissaient souvent sur les murs des graffitis qui glorifiaient la beauté des filles et bientôt ce type de peinture a été interdit.

Sigiriya (Sri Lanka): avis

Bien sûr, les touristes sont surpris par le talent d'architectes antiques qui ont conçu une forteresse unique avec une précision mathématique. Il est difficile de comprendre comment les constructeurs qui ont construit la ville entière ont élevé les matériaux nécessaires.

Fait intéressant, avec une faible nébulosité, un effet unique est créé, comme si les visiteurs, entourés de brouillard blanc comme neige, parcouraient le ciel. Un tel phénomène inhabituel étonne même beaucoup de voyageurs qui l’ont vu.

De hauteurs, le plateau a l’air majestueux et ses parois rocheuses ont un motif naturel unique, composé de couches de marbre de différentes couleurs. Au petit matin, les visiteurs célèbrent le jeu de soleil ravissant qui anime ce coin mystérieux.

Les touristes répondent également avec enthousiasme au musée situé près de la porte principale, qui présente des reproductions de fresques colorées, des traductions de poèmes dans la salle des miroirs et bien plus encore.

Comment se rendre sur le plateau rocheux?

Comment se rendre aux touristes de Sigiriya? Se rendre dans la ville antique n'est pas si facile. Ceux qui envisagent de prendre le train doivent se rappeler qu’il n’ya pas de chemin de fer à Sigiriya. Il faut d’abord se rendre à Colombo et changer pour Kandy, et la route menant à la capitale religieuse du pays ne prendra pas plus de quatre heures. Ensuite, vous devez prendre un bus pour Dambulla, une ville ancienne située dans la province centrale de l'État. La distance qui le sépare du plateau rocheux n’est que de vingt kilomètres.

Le tour le plus cher

Une excursion à Sigiriya est la plus populaire parmi les invités du Sri Lanka et est proposée par toutes les agences de voyages. Selon les touristes, il s’agit de l’attraction la plus chère dans un pays coloré et vous devrez débourser trente dollars pour l’entrée (les résidents locaux y vont pour 1 dollar). Le prix du billet comprend également une visite au musée archéologique, où vous pourrez vous familiariser avec l'histoire étonnante de ce coin. Il ne sera pas possible d'entrer avec un lièvre, car il existe un contrôle strict partout et cela ne fonctionnera pas de se rendre au sommet de la forteresse sans billet.

Heures d'ouverture: de 8h30 à 17h30 tous les jours.

Conseils de voyage

Si nous parlons de monter des escaliers raides, tout le monde ne le supportera pas. Cela prend environ deux heures et il est préférable de commencer un voyage passionnant tôt le matin, quand il ne fait pas très chaud. Vaincre toutes les étapes n’est pas un test pour les faibles de corps et d’esprit, mais prenez en compte le vent fort lors du levage. Après 17h00, les randonneurs ne sont pas autorisés pour leur sécurité.

Emportez des chapeaux et de la crème solaire pour votre visage, ainsi que de l’eau potable qui n’est pas vendue à l’intérieur du complexe.

Rappelez-vous qu'il n'y a pas de toilettes sur le plateau.

Ceux qui veulent économiser peuvent acheter un billet pour deux. Ce sera moins cher, mais beaucoup plus long dans le temps.

L'île exotique du Sri Lanka, dont les attractions sont la raison principale de sa visite, attend des clients prêts pour de nouvelles aventures. La connaissance des monuments architecturaux et culturels aide à apprendre l'histoire mouvementée d'un pays ancien avec une atmosphère unique et une énergie positive.

Porte du lion

Les portes de lion de Sigiriya, qui étaient un lion géant, ont été détruites il y a longtemps, la gueule de ce lion était auparavant l'entrée principale de la forteresse de Kassapa. Aujourd'hui, seules deux pattes de lion ont survécu à ces portes, dont la taille est suffisamment grande pour que vous puissiez imaginer à quel point la figure de l'animal était immense. Ces deux grandes pattes de cet animal majestueux sont devenues un symbole du Sri Lanka moderne. Entre les pattes d'un lion géant assis, il y a un escalier en pierre qui mène directement à la forteresse.

Palais Kassapa à Sigiriya

Le palais de Kassapa est situé au sommet de la montagne et a été construit au 5ème siècle. À côté du palais se trouvent des jardins incroyables, des piscines et des fontaines. L’apparition de cette forteresse est associée à une histoire tragique, presque shakespearienne, qui parle du roi Dhatusen, contre qui son fils Kassapa a comploté. Aujourd'hui, la forteresse est l'un des sept sites patrimoniaux majeurs du Sri Lanka. Il ne reste plus que des ruines, même si elles peuvent impressionner tout le monde. Le complexe de la forteresse du palais est entouré de bâtiments délabrés et pour atteindre le palais lui-même, vous devez surmonter jusqu'à 2100 marches.

Jardins, fontaines et piscines

Les jardins de l’étonnante Sigiriya sont la partie la plus centrale de la région près du rocher du Lion. Ces jardins peuvent être considérés comme l’un des plus confortables au monde. Les grands jardins ont été divisés en trois zones d’hôtel distinctes, c’est-à-dire des jardins d’eau, d’énormes jardins de roche et des terrasses. Il y a aussi beaucoup de beaux jardins sans fin avec des fontaines et des canaux autour de la montagne du Lion. Pour créer ces belles piscines et ces magnifiques jardins, les meilleurs ouvriers de l’heure ont travaillé, de nombreuses fontaines au pied des montagnes sont restées en excellent état aujourd’hui.

Mur de miroir

Le mur de miroirs servait à protéger les passages le long du grand rocher, les meilleurs maîtres du pays l’ont faite à partir d’une composition complexe et unique. Cette composition comprenait de la chaux, des œufs et du miel, puis ce mur était poli pour que vous puissiez regarder dans un miroir. En partie, les murs étaient couverts de versets laissés par les visiteurs de ce rocher, les plus anciens vers datant du IXe siècle. Les poèmes parlent principalement des sentiments subtils entre une femme et un homme, ainsi que de l'ironie et de divers événements. Un couloir de miroirs menant immédiatement aux chambres du roi, c’est l’une des plus anciennes salles les plus luxueuses du palais de Sigiriya.

Trône du roi

Le trône du roi est le lieu le plus intéressant et unique du palais, car il a été sculpté dans un rocher solide. Le grand trône de Kassapa est un banc monolithique en pierre avec un dossier confortable et sans décorations, c’est là que le fondateur de la forteresse s’est assis lui-même. En plus du trône principal, il en existe un certain nombre d’autres situés autour du palais. Le trône principal a été conservé en bon état.

Sigiriya - une attraction unique

Selon les fouilles archéologiques, dans la région adjacente à la montagne, les gens vivaient à l’époque préhistorique. De nombreuses grottes et grottes en sont la preuve.

Photo: Sigiriya, Sri Lanka.

En 477, Kasyapa, né d'un roturier du roi, prit de force le trône de l'héritier légitime de Datusena, en s'assurant le soutien du commandant de l'armée. L'héritier du trône, Mugalan, a été contraint de se cacher en Inde afin de sauver sa vie. Après s'être emparé du trône de Kasyap, il décida de transférer la capitale d'Anuradhapura à Sigiriya, où elle était calme et silencieuse. Cette mesure est nécessaire car le roi autoproclamé craignait d'être renversé par quelqu'un qui appartient au trône de plein droit. Après ces événements, Sigiriya devint un véritable complexe urbain doté d'une architecture bien conçue, de structures de protection, d'une forteresse et de jardins.

En 495, le monarque illégal a été renversé et la capitale est revenue à Anuradhapura. Et au sommet du rocher Sigiriya, des moines bouddhistes se sont installés pendant de nombreuses années. Le monastère a fonctionné jusqu'au 14ème siècle. À propos de la période du XIVe au XVIIe siècle, aucune information sur Sigiriya n’a été trouvée.

Légendes et mythes

Selon l'une des légendes de Kassap, voulant s'emparer du trône, il aurait tué son propre père et l'aurait muré vivant dans le barrage. Le frère de Kasyapa, Mugalan, né d’une reine, a quitté le pays mais a prêté serment de se venger. En Inde du Sud, Mugalan réunit une armée et, à son retour au Sri Lanka, déclara la guerre à son frère illégitime. Au cours de la lutte, l'armée a trahi Kassap et, réalisant le désespoir de sa situation, s'est suicidé.

Il existe une version selon laquelle l'armée n'a pas intentionnellement abandonné son chef. Lors de la bataille suivante, l'éléphant de Kasyapa se retourna brusquement dans la direction opposée. Les soldats ont pris la manœuvre lorsque le roi a pris la décision de fuir et ont commencé à se retirer. Kassapa a été laissé seul, mais étant fier et inflexible, il a tiré son épée et lui a tranché la gorge.

Jardins de Sigiriya

C'est l'une des principales caractéristiques de Sigiriya, car les jardins sont inclus dans la liste des plus anciens jardins paysagers du monde. Le complexe de jardin se compose de trois parties.

Ils peuvent être trouvés dans la partie ouest du rocher du lion. Il y a trois jardins.

  • Le premier jardin est entouré d’eau, relié au territoire du palais et de la forteresse par 4 barrages. Sa particularité réside dans le fait qu'il est conçu selon le modèle le plus ancien et que très peu d'analogues ont survécu à ce jour.
  • Le second jardin est entouré de bassins où s’écoulent des ruisseaux. Il y a des fontaines en forme de cuvettes rondes, elles sont remplies d'un système hydraulique souterrain. À la saison des pluies, les fontaines sont ouvertes. Des deux côtés du jardin se trouvent des îles où sont construites des résidences de palais d'été.
  • Le troisième jardin est au dessus des deux premiers. Dans sa partie nord-est se trouve un grand bassin octogonal. Dans la partie orientale du jardin se trouve le mur de la forteresse.

Ce sont d'énormes rochers, entre lesquels passent des chemins. Des jardins de pierres se trouvent au pied de la montagne du Lion, le long des pentes. Les pierres sont si grosses que la plupart d'entre elles ont été construites. Ils ont également joué un rôle défensif - lors de l'apparition d'ennemis, ils ont été repoussés contre les attaquants.

Ce sont des terrasses autour de la falaise sur des élévations naturelles. En partie, ils sont constitués de murs de briques. Vous pouvez vous rendre d’un jardin à l’autre par l’escalier en calcaire, qui suit la route menant à la terrasse la plus haute du château de Sigiriya au Sri Lanka.

Faits intéressants

  1. Selon une légende, Kasyapa a muré son père vivant dans un barrage lorsqu'il a découvert qu'il n'était pas aussi riche qu'il semblait.
  2. Des preuves de la première apparition d'une personne à Sigiriya ont été trouvées dans la grotte d'Aligal, située à l'est de la forteresse de la montagne. Cela prouve que les habitants de cette région vivaient il y a environ 5 000 ans.
  3. Seuls les membres de la famille royale avaient le droit d'utiliser les portes occidentales du château de Sigiriya, le plus beau et le plus luxueux.
  4. La montagne Sigiriya au Sri Lanka est une formation rocheuse issue du magma d'un volcan jadis actif. Aujourd'hui, il est détruit.
  5. Les experts soulignent une technique unique dans laquelle toutes les fresques sont réalisées: les lignes ont été appliquées de manière particulière pour donner du volume aux dessins. La peinture formait des traits rapides avec une pression unilatérale, de sorte que la couleur au bord de l'image était plus saturée. Selon la technique, les fresques ressemblent à des images trouvées dans les grottes indiennes d'Ajanta.
  6. Sri Lanka a déchiffré plus de 680 versets et inscriptions gravés sur le mur durant la période du VIIIe au Xe siècle.
  7. Les jardins aquatiques du complexe sont situés symétriquement par rapport à la direction est-ouest. À l'ouest, ils sont reliés par un fossé et au sud, par un lac créé artificiellement. Les bassins des trois jardins sont reliés par un réseau de canalisations souterraines.
  8. Les rochers, qui sont aujourd'hui un jardin de pierres, ont été utilisés dans le passé pour combattre l'ennemi - ils ont été projetés d'une falaise lorsque l'armée ennemie s'est approchée de Sigiriya.
  9. La forme de lion pour la porte a été choisie pour une raison. Le lion est un symbole du Sri Lanka, est représenté sur les symboles de l'État et représente le géniteur de Ceylan.

C'est intéressant! Monter au sommet du rocher du lion prend en moyenne 2 heures. Sur le chemin, vous rencontrerez sûrement des bandes de singes sauvages qui mendient des friandises auprès des touristes.

Prix ​​du billet d'admission:

  • adulte - 4500 roupies, environ 30 $,
  • enfants - 2250 roupies, environ 15 $.

L'entrée est gratuite pour les enfants de moins de 6 ans.

Palais des roches le complexe fonctionne de 7h00 à 18h00. Les caisses ne fonctionnent que jusqu'à 17h00.

Le visiteur reçoit un ticket composé de trois parties détachables. Chaque partie donne le droit de visite:

C'est important! L'exposition dans le musée est faible et peu intéressante, vous ne pouvez donc pas perdre de temps à la visiter.

Le meilleur moment pour une excursion est à partir de 7h00, quand il n’ya pas de chaleur épuisante. Vous pouvez également voir l’attraction après le déjeuner - à 15 heures 00, lorsque le nombre de touristes diminue. Assurez-vous d'apporter de l'eau avec vous, car vous devrez marcher pendant au moins 3 heures et l'eau n'est pas vendue dans le complexe.

Les meilleures conditions météorologiques pour visiter Sigiriya sont de décembre à avril ou de mi-été à septembre. À cette heure-ci, dans la partie centrale du Sri Lanka, il pleut rarement, le temps est propice à la visite du château. Les précipitations sont les plus importantes en avril et novembre.

C'est important! Le divertissement le plus populaire parmi les touristes est de rencontrer l'aube à Sigiriya. Pour cela, une période claire est choisie pour que le ciel ne soit pas obscurci par les nuages.

Sigiriya (Sri Lanka) - un ancien complexe de roches reconnu comme le plus visité de l'île. C'est un monument historique unique de l'architecture que vous pouvez admirer aujourd'hui.

Une vidéo intéressante avec des informations utiles - voyez si vous voulez en savoir plus sur Sigiriya.

Auteur: Julia Matyukhina

Mis à jour le: 25 juin 2018 Adam's Peak (Sri Lanka) - Un lieu unique reconnu comme un lieu sacré ...

Mise à jour: 7 mars 2019 Le Mur des Lamentations (Mur des Lamentations) est la partie ...

Mise à jour le: 25 juin 2018 Prekestulen (Norvège) - une énorme falaise située en face du plateau ...

Cough Rock est l'une des attractions les plus visitées d'Irlande, également connue ...

Pin
Send
Share
Send