Voyage

Boulevard d'Espolon

Pin
Send
Share
Send


Espolon Boulevard est une promenade populaire en plein centre de Burgos.

Plus tôt à cet endroit, sur les rives de la rivière Arlanson, la route Ronda del Espoln (espoln signifie littéralement un barrage) a été localisée: en raison de la vulnérabilité aux inondations, cette section a été renforcée avec des appuis et des contreforts. La route longeait les murs de la ville et passait des portes de l’Arco de Santa Maria à l’endroit où se trouve maintenant le théâtre de la ville. Elle se situait dans le centre des portes de la Puerta de Carretas, donnant sur la place principale de Burgos (Plaza Mayor).

Au 18ème siècle, les murs de la ville ont été démolis, et à la place des bâtiments privés et publics ont commencé à être érigés. C'est ainsi que dans les années 1780, sur le site de la Puerta de Carretas, un nouveau bâtiment de l'hôtel de ville (Casa Consistorial) est apparu, l'un des bâtiments les plus importants de Fernando González de Lara.

Le même architecte a été chargé de développer un projet du boulevard de la zone verte d'une longueur de 300 m entre les ponts de Santa Maria et de San Pablo. La large allée a rapidement gagné en popularité parmi les habitants de Burgos en tant qu’endroit agréable pour les randonnées et les diligences.

En 1795, sur le boulevard, devant l'hôtel de ville, sont installées des statues de quatre rois: Fernand González, Ferdinand Ier, Alphonse XI et Enrique III (ces sculptures proviennent de la balustrade du palais royal de Madrid (la description) ont été donnés par Charles III).

Au début du 19ème siècle, le boulevard a commencé à être planté d'arbres. En 1809, lors de l'invasion napoléonienne, un mausolée fut érigé sur le boulevard. Après avoir appris que des soldats français avaient profané la tombe d'El Cid dans le monastère de San Pedro de Cardenha, le général Paul Thiebo tenta de gagner les faveurs des Espagnols. .

Après la guerre, de nombreuses maisons remarquables sont apparues le long du boulevard. Sous le règne d’Isabelle II, le boulevard a été encore agrandi et transformé en une zone entièrement piétonne. En 1868, la reine ordonna d'installer quatre autres statues sur le boulevard: Théodoric Ier, Alphonse VI, Juan II et Saint Milljan (saint patron de la Castille). À la même période, les premiers cafés ont commencé à apparaître sur le boulevard. En 1931, la partie centrale du boulevard est pavée et les vieux tilleuls et acacias sont remplacés par d’épaisses platanes.

Espolon Boulevard se distingue par un ensemble architectural harmonieux, composé de bâtiments de différentes époques. Les bâtiments suivants sont particulièrement intéressants: l'hôtel de ville, le palais de la marquise de Viluña, les bâtiments du consulat de la mer et l'association culturelle Crculo de la Unin. Nous notons également le belvédère musical pittoresque situé au centre du boulevard (copie du bâtiment d'origine de 1897).

Photo et description

Espolon Boulevard est un lieu de promenade idéal, situé presque au centre de Burgos. Situé sur la rive droite de la rivière Arlanson, il s’agit d’une promenade paysagère menant de la place du théâtre Arco de Santa Maria au théâtre municipal. Le boulevard est entouré d'un ensemble architectural harmonieux de bâtiments de différentes époques.

La conception du boulevard a été réalisée par l'architecte Fernando González de Lara, auteur du bâtiment de l'hôtel de ville de Burgos. Une grande rue verte longue de 300 mètres est rapidement devenue l’un des lieux de prédilection des citadins. À la fin du XVIIIe siècle, quatre sculptures des rois d’Espagne ont été installées devant l’hôtel de ville, qui forme une place avec vue sur l’hôtel de ville. Au début du XIXe siècle, on commença à planter des arbres dans l'allée, principalement des tilleuls et des acacias. Après la guerre avec Napoléon, le boulevard a été agrandi, de riches demeures ont commencé à apparaître autour de lui. Sous le règne de la reine Isabelle II, le boulevard a été déclaré zone piétonne, des cafés et des magasins ont commencé à ouvrir ici. En 1868, sur l'ordre du roi, quatre autres statues de rois sont installées sur le boulevard. Un kiosque à musique, construit en 1897 au centre même du boulevard, a conservé son apparence d'origine. En 1931, le boulevard a été transformé - il a pavé sa partie centrale, remplacé de vieux tilleuls et acacias par des platanes grumeleux, des fontaines et des tonnelles installées et de nombreuses fleurs sont apparues.

Espolon Boulevard est magnifique à tout moment de l'année. Des arbres coupés de manière figurée créent une ombre dense en été et en hiver, ils ont l’air effrayants. Espolon Boulevard est une destination de vacances populaire où vous pourrez admirer la beauté de la nature et de l'architecture, profiter de l'air frais, vous détendre à l'ombre de ses arbres, prendre un café dans l'un des nombreux cafés et simplement vous promener.

Espagne »Castille et Leon» Burgos »Boulevard Espolon

Boulevard Espolon / Paseo del Espolón

Plus tôt dans cet endroit, sur les rives de la rivière Arlanson, la route Ronda del Espolon était localisée («espolon» signifie littéralement «barrage»): en raison de la vulnérabilité aux inondations, cette section a été renforcée avec des supports côtiers et des contreforts. La route longeait les murs de la ville et passait des portes de l’Arco de Santa Maria à l’endroit où se trouve maintenant le théâtre de la ville. Elle se situait dans le centre des portes de la Puerta de Carretas, donnant sur la place principale de Burgos (Plaza Mayor).

Au 18ème siècle, les murs de la ville ont été démolis, et à la place des bâtiments privés et publics ont commencé à être érigés. Ainsi, dans les années 1780, un nouvel hôtel de ville (Casa Consistorial) est apparu sur le site de la Puerta de Carretas, l'un des bâtiments les plus importants de Fernando González de Lara.

Le même architecte a été chargé de développer un projet du boulevard lui-même - une zone verte de 300 mètres entre les ponts de Santa Maria et de San Pablo. La large allée a rapidement gagné en popularité parmi les habitants de Burgos en tant qu’endroit agréable pour les randonnées et les diligences.

En 1795, sur le boulevard, devant l'hôtel de ville, sont installées les statues de quatre rois: Fernand González, Ferdinand Ier, Alphonse XI et Enrique III (ces sculptures de la balustrade du palais royal de Madrid ont été données par Charles III).

Au début du 19ème siècle, le boulevard a commencé à être planté d'arbres. En 1809, lors de l'invasion napoléonienne, un mausolée fut érigé sur le boulevard. Après avoir appris que les soldats français avaient profané la tombe d'El Cid dans le monastère de San Pedro de Cardeña, le général Paul Thiebo tenta de gagner les faveurs des Espagnols. à Burgos.

Après la guerre, de nombreuses maisons remarquables sont apparues le long du boulevard. À l'ère de la règle, le boulevard a été étendu et transformé en une zone entièrement piétonne. En 1868, la reine ordonna d'installer quatre autres statues sur le boulevard: Théodoric Ier, Alphonse VI, Juan II et Saint Milljan (saint patron de la Castille). À la même période, les premiers cafés ont commencé à apparaître sur le boulevard. En 1931, la partie centrale du boulevard est pavée et les vieux tilleuls et acacias sont remplacés par d’épaisses platanes.

Espolon Boulevard se distingue par un ensemble architectural harmonieux, composé de bâtiments de différentes époques. Les hôtels suivants sont particulièrement intéressants: l'hôtel de ville, le palais de la marquise de Villeuigne, les bâtiments du consulat de la mer et l'association culturelle Circulo de la Union. Nous notons également le belvédère musical pittoresque situé au centre du boulevard (copie du bâtiment d'origine de 1897).

La cathédrale

La cathédrale de Burgos est la cathédrale Notre-Dame. Sa construction a commencé au 13ème siècle, il était supposé que ce serait le temple le plus important du royaume de Castille. La construction de la cathédrale ne fut achevée qu'au 16ème siècle. La cathédrale a été construite dans le style gothique et, au 20ème siècle, elle a été déclarée site du patrimoine mondial. Sid Campeador (l'un des héros nationaux d'Espagne, un brave chevalier et un héros de nombreuses légendes) et sa femme sont enterrés dans celle-ci. Également dans la cathédrale de Burgos se trouve l'épée qui aurait appartenu à Sid.

Il sera intéressant de visiter la cathédrale, tant pour les croyants que pour ceux qui sont attirés par l'architecture ancienne. Son bâtiment est vraiment magnifique et majestueux. Je recommanderais donc à chaque touriste qui se trouve à Burgos de visiter la cathédrale.

Du 19 mars au 31 octobre, la cathédrale est ouverte au public de 9h30 à 19h30 et la billetterie ferme une heure plus tôt.

Du 1er novembre au 18 mars, la cathédrale est ouverte de 10 à 19 heures, tandis que la billetterie ferme également une heure plus tôt.

Malheureusement, l'entrée de la cathédrale devra payer - le billet le plus cher coûtera un adulte - 7 euros, pour les groupes de plus de 15 personnes - 6 euros par personne, pour les retraités - 6 euros, pour les enfants de 7 à 14 ans - un euro et demi, pour les membres de familles nombreuses - 3, 5 euros. Le prix du billet comprend un audioguide.

Plaza de Santa Maria, S / N 09003 Burgos

Château de Burgos

L'ancienne forteresse est une autre attraction intéressante pour les touristes. Il est construit sur une colline qui surplombe la ville au 9ème siècle. Il a été construit pour protéger la ville, mais il a ensuite cessé d'être une forteresse et est devenu une prison. Plus tard, le château a été transformé en palais. Au cours de la guerre au 20ème siècle, le château fut détruit, mais restauré et ouvert à tous. En plus du château lui-même, les visiteurs peuvent également visiter les tunnels souterrains.

Du 15 juin au 15 septembre, le château est ouvert au public tous les jours de la semaine de 11h à 20h30.

Du 16 septembre au 22 mars, vous ne pouvez accéder au château que le week-end - le samedi ou le dimanche de 11h à 15h, car en semaine, seuls les groupes organisés sont autorisés à pénétrer dans le château.

Du 23 mars au 14 juin, les touristes individuels ne pourront se rendre au château que les week-ends de 11 à 19 heures.

Un audioguide est fourni aux visiteurs au château, mais dans le tunnel devant le groupe, il y a une escorte qui assure que personne ne se perd.

La zone autour du château et les locaux internes - 3, 70 euros

La zone autour du château (sans le droit d'aller à l'intérieur) - 2, 60 euros

Pour les groupes jusqu'à 20 personnes, les enfants de 7 à 14 ans, les retraités, les étudiants et les jeunes - plein tarif - 2, 60 euros, la zone autour du château - 1, 60 euros

Casa del Cordón Palace

Ce palais est situé près du pont de Santa Maria. Le palais a été construit au 15ème siècle. Fait intéressant, le nom du palais se traduit par «La maison de la corde» (parce que l'ornement du portail ressemble à une corde, symbole de la ceinture d'un moine franciscain). Devant le palais se trouve une plaque indiquant qu'en 1497, après la deuxième expédition en Amérique, Columbus fut rencontré par le roi et la reine de Castille, Isabella et Ferdinand. La Castille est une région d'Espagne où Burgos était autrefois la capitale.

Adresse: Calle de Santander

Monastère du Real de las Huelgas (Monastère Santa Maria Real de Huelgas)

Le monastère cistercien (Cisterciens ou Bernardines - un ordre monastique catholique qui s'est séparé de l'ordre bénédictin au 11ème siècle) a été construit en 1187 par ordre du roi Alphonse XVIII. Au monastère, vous trouverez un musée des étoffes où vous pourrez admirer les anciennes couvertures des pierres tombales royales et divers exemples de tissage médiéval. Dans la chapelle de Capilla de Santia (Capilla de Santia) se trouve une statue de Saint-Jacques avec une épée (une statue de bois), qui a été fait chevalier par l'ordre de Santiago.

Adresse: Plaza Compás, 8

Musée archéologique de Burgos (Museo de Burgos / Museo Arqueológico Provincial)

Le musée sur trois étages propose un grand nombre de découvertes archéologiques, de l'âge de pierre à la Rome antique. Informatif! Le musée est ouvert de 10h00 à 14h00 et de 17h00 à 20h00 tous les jours sauf le lundi.

Adresse: Cale Calera, 25-27

Monastère de Miraflores (Cartuja de Miraflores)

Ce monastère est situé juste à l'extérieur de Burgos. Le bâtiment était à l’origine conçu comme une villa de banlieue du roi de Castille Juan II. Il a été construit en 1484. Le bâtiment à l'extérieur ressemble à une sorte de forteresse sombre. À l'intérieur, il y a un impressionnant retable (version espagnole de l'image de l'autel au plafond) en bois recouvert de feuilles d'or. Un spectacle extraordinaire! Assurez-vous de visiter la galerie couverte du monastère. Au monastère, les parents (Juan II et Isabelle du Portugal) sont enterrés dans l'un des unificateurs de l'Espagne, reine de Castille et Léon, Isabelle de Castille. Le monastère est ouvert de 10h15 à 15h00 et de 16h00 à 18h00 en semaine et le samedi, ainsi que de 12h30 à 13h00 et de 15h00 à 16h00 le dimanche.

Adresse: Carretera Fuentesblancas (3,5 km à l'est du centre-ville de Burgos)

L'arc est l'un des symboles de Burgos et fait partie de la cathédrale de la ville. Ces portes semblent mener à la ville. À propos, c'est la plus ancienne des douze portes de la ville. Cette tour en arc relie le pont sur la rivière Arlanson à la place Saint-Ferdinand. Cette arche a été construite au 15ème siècle et un siècle plus tard, les portes ont été complètement reconstruites. Les portes sont en pierre. Au centre de la façade, vous pourrez voir 6 niches avec de belles sculptures représentant des personnages de Burgos et d’Espagne. Au-dessus d'eux, vous pouvez voir deux autres sculptures - l'ange gardien de Burgos et la Vierge Marie, patronne de la ville. Dans l'arcade, on peut voir des fragments de peinture du XVIIe siècle.

Boulevard Espolon (Paseo del Espolon)

Un endroit idéal pour se promener dans le centre de Burgos, sur la rive droite de la rivière Arlanson. Le boulevard mène de la place du théâtre Arco de Santa Maria et se termine au théâtre municipal. Promenez-vous le long de ce boulevard - des bâtiments de différentes époques sont situés autour - réussissez à prendre des photos. Le projet de rue appartient à l'architecte qui développait la construction de l'hôtel de ville de Burgos. Le boulevard n'est pas très long, environ 300 mètres. Au 19ème siècle, des arbres - tilleul et acacia ont été plantés sur le boulevard. Après la guerre avec Napoléon, le boulevard s’élargit et commence à «grandir» avec de somptueuses demeures. La reine Isabelle II a déclaré le boulevard zone piétonne et des cafés et des magasins ont commencé à apparaître dans la ruelle. À la toute fin du 19ème siècle, un kiosque musical a été construit sur le boulevard, on peut encore le voir aujourd'hui. En 1931, la ruelle a été reconstruite, de vieux arbres ont été abattus, de nouveaux arbres ont été plantés, des fontaines et des belvédères ont été installés et de nombreux parterres de fleurs ont été plantés. Les arbres sur le boulevard sont coupés figurativement, donc tout a l'air très élégant.

Forteresse de Burgos (Castillo de Burgos)

Cette forteresse est l'une des plus anciennes structures de la ville. Il a été construit en 884 en tant qu'objet défensif de la nouvelle ville. Au cours des 11-13 siècles, la forteresse fut achevée et agrandie. Les propriétaires de la forteresse changeaient souvent, et tout le monde essayait de refaire ou de retirer quelque chose. En conséquence, au XVIe siècle, la forteresse tomba complètement en ruine. De plus, au milieu du XVIIIe siècle, il y a eu un fort feu et la forteresse a été presque complètement effacée de la surface de la terre. Pendant la guerre d'indépendance, la forteresse a été légèrement reconstruite. Mais pendant l’exil de l’armée de Napoléon, la forteresse a été détruite et environ 200 personnes sont mortes. Eh bien, après cela, la forteresse ne pourrait pas être restaurée. Aujourd'hui, vous pouvez voir les fragments restaurés de la forteresse et les objets trouvés lors des fouilles. Et encore, la forteresse triangulaire avec un passage souterrain unique et des galeries de 300 mètres de long est impressionnante. Aujourd'hui, la forteresse est activement reconstruite.

Adresse: Cerro de san miguel

Monastère de St. Dorothea (Couvent de Santa Dorotea)

Ce monastère est situé dans la partie sud de la ville, à deux pas de la cathédrale. C'est un monastère en activité des religieuses augustines. L'Istrie de la construction du monastère remonte à 1387, lorsque Donna Dorothea Rodriguez Valderrama organisa une communauté monastique près du château de Burgos. Ensuite, la communauté a changé d’emplacement et est passée de l’autre côté de la rivière. Le temple a été construit dans le style gothique tardif sous la forme d'une croix latine. Le portail principal est décoré avec des ornements sculptés, une arche avec un décor sculpté et sur le dessus sont deux blasons - les rois catholiques et le saint patron du monastère. Les reliefs sur des motifs religieux sont également impressionnants. Une partie du complexe est ouverte aux visiteurs.

Monument au Cid (El C />

Ce monument en bronze sur l'une des places de Burgos est dédié au héros national espagnol, le chevalier El Sid Campeador. Il fut l'un des héros principaux des guerres de la Reconquista, des légendes et des poèmes lui sont consacrés. Il a servi à la cour des rois castillans et s'est distingué par ses guerriers avec les conquérants maures. En 1086, El Cid se joignit à la lutte des émirs arabes pour Valence et bientôt conquit et fit de Valence sa résidence. Il a même été surnommé Campeador - le gagnant. La place où se trouve le monument a été renommée "Place Mon Sid".

Si vous avez la possibilité de visiter la charmante ville espagnole de Burgos, ne perdez pas une telle occasion, surtout si vous êtes un fan d’antiquité, car la ville regorge d’églises, de monastères et d’autres sites historiques dignes de votre attention.

Cathédrale Notre-Dame de Burgos / Cathédrale Santa Maria de Burgos

Ce temple de chef-d'œuvre, de style gothique, a commencé à être construit en 1221. La construction a duré près de 40 ans et en 1260, les premiers paroissiens sont entrés dans la cathédrale. Depuis 300 ans, l'architecture de cet édifice religieux n'a pas changé et ce n'est que depuis le milieu du XVe siècle que des changements importants ont commencé. De nouvelles flèches (à la française) sont apparues sur la façade centrale. Bien sûr, on ne manquera pas de mentionner les magnifiques montres apparues au 16ème siècle, appelées populairement "Papamoskas", qui se traduit par "spectateurs" en raison du caractère fantoche qui se déplace toutes les heures. Dans la cour du temple se trouvent un musée et un trésor. Il vaut également la peine de prêter votre attention au travail du sculpteur espagnol Diego de Siloe, réalisé dans le style de la Renaissance, intitulé "Christ à la colonne". L'entrée de la zone du temple réservée aux touristes est gratuite. Pour regarder de plus près les reliques d'un musée, vous devrez payer 3 euros pour un billet d'entrée pour un adulte. Les enfants sont gratuits. Les portes de la cathédrale sont ouvertes aux visiteurs de 09h00 à 19h00. Vous pouvez trouver ce magnifique édifice religieux à l'adresse suivante: Plaza de Santa Maria, 1, 09003 Burgos, Espagne.

Monastère royal de Sainte Marie de las Huelgas / Monasterio de Santa Maria Real de las Huelgas

Ce n'est pas juste un monastère, c'est un complexe entier, qui comprend une cour et une église. La construction de toute cette splendeur a été commencée en 1187, avec la grande bénédiction du roi Alphonse VIII de Castille et de sa très chère épouse, Eleanor, qui, en langage moderne, était une féministe ardente. En conséquence, le pouvoir de l’abbesse était illimité, et le bien-être et l’influence du monastère augmentaient régulièrement. Il est arrivé au point que les monarques ont été couronnés dans les murs de l'église du monastère au Moyen Âge. Bien entendu, l'intérieur de l'église est particulièrement riche en richesses, notamment l'autel doré incrusté de pierres précieuses. De nombreux touristes viennent admirer le panthéon situé à l'intérieur du temple, où de nombreux rois et reines espagnols ont été enterrés. Dans la cour du monastère se trouve la galerie de Saint-Ferdinand, où se trouve un musée des fournitures d’église, y compris une collection de décorations. L'entrée au monastère est gratuite et totalement gratuite. Horaires des visites: de 09h00 à 18h00.

Porte de la ville de la Vierge Marie / Arco de Santa Maria

La perle de la créativité architecturale est bien sûr la porte, qui constitue le lien entre le pont de la Vierge Marie et la place Ferdinand. Ils sont situés à: Plaza del Rey San Fernando, 1, 09003 Burgos, Espagne. Ils ont commencé à construire cette structure, grandiose dans sa beauté, au XIVe siècle. Après environ 100 ans, grâce aux architectes Juan Bayejo et Francisco de Colonia, ces portes ont pris leur forme définitive, ravissant les yeux des nombreux touristes qui sont venus ici pour en profiter, je n'ai pas peur de ce mot, création! Décrire ne vaut pas la peine, il vaut mieux voir par vous-même.

Palazzio de Castilfale

Près de la cathédrale se trouve la maison familiale de la famille Colonia (Los Colonia), construite au XVe siècle. En 1565, le prochain propriétaire a rattaché le bâtiment à un palais de briques. Chaque propriétaire suivant a apporté quelque chose qui lui est propre jusqu'à ce que ses derniers propriétaires, en la personne des comtes de Castillefale, aient transféré ce bel exemple d'architecture médiévale espagnole aux autorités de la ville en 1969. La maison est également célèbre pour le fait qu’ici, une fois au zénith de la gloire, Napoléon Bonaparte lui-même.

Eglise Saint-Étienne / Iglesia de San Esteban

Une autre attraction historique de la ville se trouve à Burgos, Calle San Esteban, 1. Au milieu du XXe siècle, cet édifice religieux, qui a été détruit à plusieurs reprises au cours de sa longue histoire, a reçu le statut de monument architectural national. Dès l'apparition, il convient de souligner une magnifique rosace. À l'intérieur, vous devez faire attention au magnifique autel dont la date de fabrication est le début du XVIIIe siècle. Pour le moment, il n'y a pas de service dans l'église, mais vous pouvez aller au musée des autels et des retables. Le prix du billet pour un visiteur adulte est de 3 euros, les enfants sont gratuits. Le musée est ouvert de 09h00 à 18h00.

Recherchez des hôtels à Paseo del Espolon Alley, Burgos, Espagne

Économisez plus avec nos prix secrets!

Obtenez des rabais immédiats avec les prix secrets

  • Choisissez entre le paiement en ligne et le paiement à l'hôtel pour la plupart des réservations
  • Annulation gratuite pour la plupart des réservations
  • Prix ​​garanti

Afficher tous les hôtels près de Allée du Paseo del Espolon

Pin
Send
Share
Send